La méditation pour combler les symptômes du TDAH

Plusieurs études ont montré que la méditation était bénéfique pour les personnes ayant un trouble anxieux. En revanche, les études prouvant l’efficacité de la méditation sur le TDAH restent trop peu nombreuses pour que l’on puisse en tirer des conclusions.

Vous devez donc probablement vous demander pourquoi est-ce que je vous ai rédigé un article sur le sujet si, on se sait pour l’instant pas si cette technique est efficace pour le TDAH ?

Et bien ne partez pas tout de suite, si je vous ai réalisé cet article, c’est pour une bonne raison.

Certes, les bénéfices de la méditation n’ont pas été clairement identifiés pour le TDAH.

Mais savez-vous quel est le trouble le plus fréquemment associé au TDAH ? C’est le trouble anxieux.

Et comme je vous l’ai dit plus haut, il a été prouvé que la méditation était bénéfique pour les personnes ayant un trouble anxieux.

Donc dans cet article, nous allons voir ce qu’est la méditation, comment elle m’a aidé, pourquoi en faire et comment la pratiquer.

Qu’est-ce que la méditation ?

La méditation est une pratique qui consiste à focaliser son attention sur quelque chose. Contrairement aux idées reçues, pour pratiquer la méditation on n’est pas obligé d’aller en haut d’une montagne pour nous connecter avec je ne sais qui. Non. Il suffit de vous installer dans un endroit calme, qui n’est pas bruyant, pour ensuite fermer les yeux pendant quelques minutes.

Personnellement, j’essaye chaque jour de méditer pendant 5 à 12 minutes environ. Ça ne demande pas beaucoup de temps, mais ça impact positivement le reste de ma journée.

Quel est le but de cette pratique ?

L’objectif va être de vous recentrer sur vous-même, sur vos sensations, sur votre respiration, en veillant à ne pas rester focalisé sur une pensée qui va surgir dans votre esprit à un instant t. Le but va être de laissé rentrer vos pensées, mais de ne pas les bloquer, et de les laisser ressortir.

Mon expérience avec la méditation

Au début, j’avais pas mal d’idées reçues sur cette pratique, et par conséquent je ne souhaitais pas essayer. Puis un jour, j’ai décidé de réellement me renseigner la méditation, et j’ai découvert qu’il n’y avait rien de farfelu là-dedans. J’ai donc commencé à en faire chaque jour vers 14h depuis maintenant quelques mois, et j’en ai tiré pas mal de bénéfices.

Premièrement, mon anxiété diminuait, et de ce fait je me perdais moins dans mes pensées, et j’étais donc davantage concentré sur les tâches que j’avais à réaliser l’après-midi.

Deuxièmement, j’étais également plus disposé trouvé des solutions aux problèmes qui me rendaient anxieux.

Et pour finir, je dirais que l’ensemble des symptômes du TDAH étaient moins présents, dont la distractibilité, l’impulsivité, du fait que mon niveau d’anxiété était plus faible.

Donc pour conclure cette vidéo, je vous incite à tester la méditation, notamment si vous avez un trouble anxieux qui est associé à votre TDAH.

Recevez mes 10 meilleurs conseils pour améliorer votre attention rapidement en ayant un TDAH

Recevez mes 10 meilleurs conseils pour améliorer votre attention rapidement en ayant un TDAH

Je m'appelle Arthur Jasinski, je suis un jeune étudiant et entrepreneur de 18 ans ayant un trouble de l'attention. J'ai créé ce blog pour partager les actions que j'ai mises en place ainsi que les techniques qui ont changé ma vie. L'objectif que je me suis fixé est d'accompagner les personnes ayant tout comme moi un trouble de l'attention pour les aider à s’épanouir dans leur vie.

Qui suis-je ?

Je m'appelle Arthur Jasinski, je suis un jeune étudiant et entrepreneur de 18 ans ayant un trouble de l'attention.
·
J'ai créé ce blog pour partager les actions que j'ai mises en place ainsi que les techniques qui ont changé ma vie.
·
L'objectif que je me suis fixé est d'accompagner les personnes ayant tout comme moi un trouble de l'attention pour les aider à s’épanouir dans leur vie.

Recevez une astuce par semaine pour améliorer petit à petit votre quotidien.