TDAH - Mon expérience avec les aménagements scolaires

Dans cet article, je voudrais vous faire part de mon expérience avec les aménagements scolaires. Il fait suite aux articles dans lesquels intervenait Fabienne Henri. J’ai reçu de nombreux messages me demandant quelle était mon expérience avec les aménagements scolaires. À travers cet article, je vais vous faire part de tout ça.

Je n’ai jamais eu d’aménagements scolaires. Pourquoi ?

Premièrement, j’ai été diagnostiqué tardivement. J’ai été diagnostiqué lorsque j’avais 14, 15 ans, j’étais en quatrième et en quatrième, j’avais peu de confiance en moi, d’estime de moi, je ne voulais pas que les autres me considèrent comme quelqu’un de différent. Et si je disais oui, si j’avais ces aménagements scolaires, les autres allaient poser un regard différent sur moi et à ce moment, je voulais me fondre dans la masse et que personne ne me perçoive comme quelqu’un de différent.

J’ai choisi de ne pas avoir d’aménagements scolaires et à l’heure actuelle, c’est vrai que je regrette. Avec du recul, je me dis que les accompagnements scolaires auraient pu m’aider. Premièrement, pour l’estime que j’ai de moi et pour d’autres choses. J’avais peu d’estime de moi et maintenant que j’en ai, maintenant que j’ai cette confiance et cette estime de moi, je me rends compte que c’était une erreur de dire non à ces aménagements et que j’aurais dû accepter de les avoir.

Voilà pourquoi j’ai refusé et maintenant, nous allons voir, pourquoi j’aurais dû accepter d’être accompagné durant mon parcours scolaire.

Pourquoi les aménagements m'auraient aidé ?

Premièrement, les profs disaient souvent que j’étais tête en l’air, paresseux, que j’étais un élève qui était tout le temps dans la lune et que je fournissais aucun effort. Ce qui était faux, mais eux, ils ne le savaient pas. Moi, je le savais, mais je ne voulais pas leur dire que j’avais un TDAH, car je ne voulais pas qu’eux en parlent autour et qu’on me considère comme quelqu’un de différent vis-à-vis des profs. Du coup, j’ai gardé ça pour moi et les profs, pensaient, pour la grande majorité, je dirais 95 %, que j’étais paresseux et que je ne voulais rien faire.

Ensuite, c’est vrai que je suis passé en classe en supérieure en étant tout juste à la moyenne et ça m’a posé énormément de problèmes, car j’arrivais en classe supérieure avec tout juste le niveau. Je me retrouvais en grandes difficultés en classe supérieure. J’avais en plus toujours ce TDAH, il n’avait pas disparu et ça me mettait de plus en plus, en difficulté.

En troisième, j’ai dû redoubler ma troisième, et même en redoublant, j’ai fait exactement la même année, en un petit peu mieux, mais en ne faisant plus rien, car j’étais démotivé. Je n’avais plus d’estime, plus de confiance en moi et pour résumer, avoir des aménagements, m’aurait permis d’avoir de meilleures notes, d’avoir une estime de moi et une confiance en moi, meilleures. J’aurais eu davantage confiance en mes capacités et ça m’aurait aidé, parce que même en devoir, lorsque j’étais en devoir surveillé, en classe, j’avais tendance à faire un nombre considérable d’erreurs qui étaient des erreurs d’inattention et je m’en rendais compte en relisant ma copie, que ces erreurs, j’aurais pu les éviter. Il y avait un grand nombre de ces erreurs qui était dû à une mauvaise lecture, une mauvaise compréhension des consignes. Ça, par exemple avec une AVS, j’aurais pu l’éviter.

Voilà pourquoi, je vous conseille si vous êtes dans ma situation ou si vous êtes parents d’enfant ou d’adolescents ayant un TDAH, qui sont dans une situation similaire à celle dans laquelle j’étais il y a quelques années. Je vous invite à mettre en place ces aménagements, ça va vous apporter une aide précieuse durant votre scolarité et ne la sous-estimez pas.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les aménagements scolaires qui sont disponibles pour un élève au collège, au lycée ou en primaire, j’ai réalisé deux articles dans lesquels intervient Fabienne Henri. Fabienne Henri, vous dit tout ce qu’il y a à savoir sur les aménagements scolaires.

Recevez mes 10 meilleurs conseils pour améliorer votre attention rapidement en ayant un TDAH

Recevez mes 10 meilleurs conseils pour améliorer votre attention rapidement en ayant un TDAH

Je m'appelle Arthur Jasinski, je suis un jeune étudiant et entrepreneur de 19 ans ayant un trouble de l'attention. J'ai créé ce blog pour partager les actions que j'ai mises en place ainsi que les techniques qui ont changé ma vie. L'objectif que je me suis fixé est d'accompagner les personnes ayant tout comme moi un trouble de l'attention pour les aider à s’épanouir dans leur vie.

Qui suis-je ?

Je m'appelle Arthur Jasinski, je suis un jeune étudiant et entrepreneur de 19 ans ayant un trouble de l'attention.
·
J'ai créé ce blog pour partager les actions que j'ai mises en place ainsi que les techniques qui ont changé ma vie.
·
L'objectif que je me suis fixé est d'accompagner les personnes ayant tout comme moi un trouble de l'attention pour les aider à s’épanouir dans leur vie.

Recevez une astuce par semaine pour améliorer petit à petit votre quotidien.