Devenir plus productif en ayant un TDAH grâce au Deep Work

Dans cet article, je vais vous partager la méthode que j’utilise depuis des mois, et qui m’a permis de devenir plus productif que la majorité des personnes.

Dit comme ça, il est vrai que ça fait un peu « méthode miracle » ce qui n’est pas le cas. La méthode en elle-même ne va pas vous rendre plus productif si vous ne mettez pas le travail nécessaire, ou que vous ne la respectez pas.

En quoi consiste cette méthode ?

Cette méthode de travail se nomme deep work. Elle consiste à travailler durant une période de 45 minutes, pour ensuite faire une pause d’une quinzaine de minutes. Puis de recommencer.

L’objectif durant ces 45 minutes de travail va être d’être le moins distrait possible. Comment faire ? En éliminant toutes les distractions présentes dans votre environnement. Que ce soit votre téléphone, ou tout autre élément qui seraient susceptibles de vous distraire.

Le but va être de réaliser les tâches qui vous demandent le plus d’énergie et le plus d’attention dans les premières sessions de deep work, pour ensuite réaliser celle qui vous demande le moins d’énergie dans les dernières sessions de travail.

À qui s’adresse le Deep Work ?

Cette méthode de travail peut être utilisée par tout le monde. Si vous êtes étudiant, vous pouvez utiliser cette méthode pour vos révisions, en plaçant par exemple une séance de 45 minutes le matin avant d’aller en cours et une séance en fin d’après-midi. Si vous êtes étudiant et que vous avez un projet professionnel à côté, vous pouvez également placer une séance le matin et une séance le soir, ou une session le midi, ou deux séances le soir, etc… Et il en est de même si vous travaillez déjà dans une entreprise ou si vous êtes entrepreneur.

Personnellement, en ce moment je réalise 3 à 4 séances de deep-work le matin, dans lesquelles je vais m’isoler pour me mettre dans ma bulle. Je vais éloigner tous les éléments qui seraient susceptibles de me distraire, je vais veiller à n’avoir aucun objet mobile présent dans mon champ de vision, je vais mettre mon casque pour rentrer dans ma bulle et c’est parti pour 45 minutes de travail productif !

Pour veiller à respecter les 45 minutes, je vais mettre un réveil qui va sonner 45 minutes après que je me sois mit au travail. Entre mes sessions de travail, je prends 10 à 15 minutes de pause ou je vais faire complètement autre chose pour justement sortir de cette bulle. Je vais penser à autre chose en faisant quelque chose qui me plaît, ce qui va mentalement me reposer, et m’empêcher de saturer. Et 10 minutes après, je repars pour 45 minutes de deep-work avec de nouvelles idées en tête. Durant mes séances de travail, j’accomplis les tâches que j’ai programmées la veille pour le lendemain. Ça me permet de ne pas perdre de temps à me demander ce que j’ai à faire. Là, tout est déjà noté, et je n’ai qu’à compléter les tâches les unes après les autres.

Les avantages du Deep Work pour une personne ayant un TDAH

Les avantages de cette méthode pour les personnes ayant un TDAH sont nombreux.

Premièrement, vous allez moins fatiguer car vous allez prendre des pauses régulièrement, ce qui va vous éviter de saturer. Car lorsque vous restez plusieurs heures concentrer sur quelque chose, vous allez vous rendre compte au bout de deux heures que vous n’arrivez plus à vous concentrer, et que vous n’êtes plus productif. Et ce phénomène se produit lorsque vous saturez. Le deep-work va justement vous permettre d’enchainer les sessions de travail intensifs sans ne jamais saturer. Ou du moins beaucoup moins rapidement qu’en temps normal.

Ensuite, le fait de faire des pauses va vous mettre dans un état propice à l’émergence de nouvelles idées.

De plus, les personnes qui ont un TDAH ont tendance à très vite se lasser. Le deep-work va vous permettre de faire des pauses régulières ce qui par conséquent va limiter le risque d’en avoir marre de ce que vous faites.

Et pour finir, les personnes qui ont un TDAH ont tendance à être efficace lorsqu’il y a une échéance, ce qui va être le cas dans cette méthode.

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette méthode de travail, je vous mets le lien du livre dans lequel j’ai trouvé cette méthode ci-dessous.

Recevez mes 10 meilleurs conseils pour améliorer votre attention rapidement en ayant un TDAH

Recevez mes 10 meilleurs conseils pour améliorer votre attention rapidement en ayant un TDAH

Je m'appelle Arthur Jasinski, je suis un jeune étudiant et entrepreneur de 18 ans ayant un trouble de l'attention. J'ai créé ce blog pour partager les actions que j'ai mises en place ainsi que les techniques qui ont changé ma vie. L'objectif que je me suis fixé est d'accompagner les personnes ayant tout comme moi un trouble de l'attention pour les aider à s’épanouir dans leur vie.

Qui suis-je ?

Je m'appelle Arthur Jasinski, je suis un jeune étudiant et entrepreneur de 18 ans ayant un trouble de l'attention.
·
J'ai créé ce blog pour partager les actions que j'ai mises en place ainsi que les techniques qui ont changé ma vie.
·
L'objectif que je me suis fixé est d'accompagner les personnes ayant tout comme moi un trouble de l'attention pour les aider à s’épanouir dans leur vie.

Recevez une astuce par semaine pour améliorer petit à petit votre quotidien.